lady zorro blog mode nantes

Mode

Les baskets du turfu 2018

Eh bien, ça y est! Nous sommes en 2018! Enfin, pour ma part, ça ne change pas grand chose, mais pour d’autres c’est beaucoup! Nouvelle année qui commence est souvent synonyme de changement(s), d’évolution(s) autant sur le plan personnel que professionnel, et de nouvelles perspectives.

 

mes RÉSOLUTIONS pour 2018

En effet, l’année dernière, je vous proposais un article avec mes nouvelles résolutions pour l’année 2017. Que je n’ai pas toutes tenues d’ailleurs. Et je vous avouerais que cette année, j’ai décidé de ne pas faire de plans sur la comète. De ne pas me fixer d’objectif pour cette année.

Pourquoi? Depuis quelques temps, je suis dans un nouveau mode : pourquoi ne pas évoluer, m’améliorer et me donner de nouveaux ‘challenges’ tous les jours? Au vue de mes nombreux défauts et faiblesses (que je constate plus que régulièrement), j’essaie, de me réformer, d’avancer, de taire et de détruire ces mauvais aspects de ma personnalité. Et c’est un réel combat. Apprendre à connaître ses propres défauts, est parfois difficile, voir même plus difficile que de constater ceux des autres. Apprendre à ne pas céder à la tentation est très frustrant sur le moment.

Bref, revenons à l’essentiel, revenons à nous. Pleins de questions me taraudent au quotidien, mais j’arrive de plus en plus à y répondre depuis que je porte le turban. Ça peut paraître futile pour certaines, mais ça a changé beaucoup de choses pour moi. Et j’en ai compris énormément. Si je veux réussir,(sur tous les plans hein, je ne vous parle pas que du travail)  et m’épanouir dans mon rôle de mère, de femme, et de ma place dans la société, il faut que je me pose les bonnes questions. Qui suis-je réellement? Quelle est ma motivation? Qu’est-ce qui fait mon que je suis unique? Quels sont les projets que je veux réaliser? J’ai aussi compris que le résultat de mes erreurs, de mon passé font la personne que je suis aujourd’hui, et que toutes ces faiblesses et toutes ces peines me font énormément avancer.

On fait toutes et tous des erreurs, ça c’est clair comme de l’eau de roche. C’est ce que l’on appelle des épreuves. Être éprouvée ne veut en aucun cas dire : échouer. Bien au contraire. Plus nous sommes éprouvées par la vie, plus nous allons apprendre, et acquérir de l’expérience. Derrière chaque difficulté, il y a une facilité. Comme un enfant qui va jouer, tomber puis se relever et apprendre qu’il ne faut pas faire la même chose la fois suivante. Le plus important est de changer, de se corriger. Essayons donc de rectifier le tir. Nous n’en serons que gagnant(e)s.

 

 

le retour des compensées

 

 

le grand retour des buffalo

Panne de créativité ou réelle inspiration des années 90? J’hésite vraiment… Si je vous dis que ce genre de baskets va revenir à la mode et qu’on en verra partout, vous me croyez ou pas? Les Buffalo et plus précisément les 1339-14 feront leur grand come back prochainement! Les buffalo sont les baskets de mon adolescence! Enfin, elles n’étaient pas aussi… spéciales! Non, les miennes ressemblaient plutôt à des puma heart, noires, avec des flammes dessus. Sisi, je vous assure! Ah! Comme j’ai changé! Revenons à nos moutons… Avant les millénials, il y avait nous. Qui commençons d’ailleurs à vieillir… Oui, oui les enfants de la génération 80-90. Epoque dans laquelle, ces ‘baskets’ étaient le fruit de nos désirs. Personnellement, ça me fait penser aux tenues des Spice Girls… Et c’est la plateforme Farfetch qui nous a présenté en avant-première ces baskets has been devenues limite futuristes.

Les chaussures compensées sont les chaussures du futur. Ouais, ouais! Est-ce qu’on est sérieuses là ou pas? Oui, on l’est! Depuis des années! Voir même depuis des décennies puisque les premières compensées sont apparues au XVIIIè siècle dans la Grèce antique (je vous avais fait un article complet sur l’histoire de la chaussure compensée, juste ici).

Les créateurs ont commencé par nous tester avec les Huaraches de Nike. Ils ont eu du flair car ça a été un carton! Depuis peu, une nouvelle vague arrive dans le monde de la mode. Je cite bien entendu le retour des ‘dad sneakers‘, littéralement ‘les baskets de papa’. Ce nom ne vous dit rien? Et pourtant! La ‘Triple S’ chez Balenciaga, la ‘Rhyton’ avec logo chez Gucci, la ‘Manhattan’ chez Acne Studio, la 97 Ultra chez Nike et même la 1339-14 de chez Buffalo London, et j’en passe vous diront peut-être quelque chose?

 

Rétro, dotée d’une épaisse semelle robuste et sculptée, ces baskets feront notre printemps-été 2018! Je sais que cela peut vous paraître étrange et complètement fou! Car finalement, ces chaussures, complètement has been et à la frontière du moche et de l’impensable (enfin il y a quelques années), deviendraient futuristes et très enviées!

 

 

Ce que je pense du retour des dad sneakers

Ultra dynamiques, surdimensionnées, imposantes et originales. Certaines paires me plaisent beaucoup et notamment celles de chez Acne Studio, très girly. Au départ, ces pompes m’ont clairement fait pensé à un randonneur, sortant de chez lui pour aller visiter le mont Everest. Puis, après réflexion, j’ai trouvé ça plutôt pas mal. Pourquoi? D’une part, car ça donne tout de suite de l’allure et de la grandeur. Et pour moi qui ne porte presque plus de talons, c’est bien pratique. Bah ouais, on grandit plus nous!

Ensuite parce que ça donne un style très particulier et surtout vraiment street que j’affectionne beaucoup. On peut les mixer avec une tenue très féminine afin de calmer le jeu. C’est vraiment chouette. Après, à vous de savoir lesquelles sauront le mieux vous mettre en valeur.

 

 

mon look

J’ai opté pour un style très simple, très passe partout. Un sweat gris à capuche, un slim en velours, un manteau et des ‘dad sneakers‘. J’ai juste changé les lacets, car je ne les aimais pas vraiment. Vous les reconnaîtrez surement, ce sont les lacets de mes puma heart. Mes chaussures m’ont d’ailleurs fait pensé aux Aasics présentées au défilé de Vivienne Westwood; bah ouais, on peut rêver, non?!

Si vous me suivez sur mes snaps, vous avez dû voir un petit bout de mon shooting avec la Sophie nationale, qui me demandait d’arrêter avec mon téléphone. Ce jour là, il pleuvait, nous avons donc shooté dans un super parking sur Nantes, aux couleurs très attrayantes, comme nous les aimons avec Sophie.

 

 

 

comment être chic et pudique

 

Photographie : Sophie Nilles

Contact par mail : sophie.nilles@gmail.com

Site web : Sostudio

Laisser un commentaire