Lifestyle Mode

L’Islam est féministe

 

 

Je vais surement en choquer plus d’un(e), mais j’affirme que l’Islam est féministe. Pourquoi? Comment puis-je penser cela? Je vais essayer de répondre à ces affirmations avec quelques démonstrations.

D’abord, je tiens à préciser que féminisme n’est pas synonyme d’émancipation de la femme. C’est deux sujets bien distincts, qui ne se sont rejoins il y a quelques années qu’avec l’aide de plusieurs milliardaires… Évitons de confondre les droits et les devoirs de la femme avec son pouvoir d’achat.

 

qu’est-ce que le féminisme?

 

 

De mon point de vue, être féministe relève plutôt d’une certaine manière de penser, qui est malheureusement devenue une espèce de rébellion au fil du temps.

Par féminisme, j’entends lutter pour l’égalité des droits, de traitement ainsi que le fait de ne plus être rabaissée, victimisée, de pouvoir faire ses propres choix en fonction de ses aptitudes, ses désirs et non de son sexe.

Par féminisme j’exige, le droit au respect. Celui de ne pas avoir à subir des réflexions en fonction de notre manière de nous habiller (qu’elle soit courte ou longue – je vais en débattre juste après), ou sur ses compétences professionnelles et ses aptitudes.

Par féminisme, je voudrais également détenir le droit de gagner le même salaire à compétences égales, le droit aux mêmes chances de carrière, d’avancement et de traitement dans la société actuelle, alors oui, je me revendique féministe.

 

 

CE QUE PENSENT LES GENS DU FÉMINISME

Beaucoup pensent que le féminisme est une sorte de règne de la femme dans la société actuelle. Un règne dans lequel les femmes se laisseraient pousser les poils, seraient pour la plupart lesbiennes, s’habilleraient en sac poubelle et parleraient comme des camionneurs, diaboliseraient les hommes et domineraient le monde sans mâles. Non, non je dis simplement non. Mais après tout, ce n’est que mon point de vue, et peut-être que certaines féministes ont la peau plus dure que moi et croient en cette vaste fumisterie.

 

« En tant que femmes, nous sommes mariées à la moitié du monde. Concernant l’autre partie, nous l’éduquons et l’avons mis au monde. »

 

 

qu’est-ce le féminisme musulman

Depuis peu, une nouvelle ‘pratique’, si je puis dire ou plutôt un nouveau mouvement est apparu. Il porte le nom de ‘féminisme islamique’. Ce ‘mouvement’ se base donc sur le Coran et la pratique prophétique de la Sunnah. Pour moi, ce n’est pas un mouvement, ce n’est juste que la continuité de l’Islam expliquée et vécue au temps de notre Prophète Mohamed (saws).

Après, vous avoir résumé ma version du féminisme, nous allons maintenant passer aux choses sérieuses. Le peu de science que j’ai acquise m’a permis de raisonner, et d’argumenter autour de ce féminisme islamique. Il est dans notre belle religion, plus que des constatations, comme une évidence, des valeurs toujours affirmées dans les écritures saintes. En Islam la femme est protégée. Si vous lisez cet article et que vous n’êtes pas musulman(e), n’écoutez pas ce que disent les gens, lisez, s’il vous plaît. Bien loin de chercher à ‘dévoiler’ les femmes, à les rendre désobéissantes vis à vis de leurs maris et impudiques, comme certains le croient, le féminisme musulman existe, ni plus ni moins, depuis la révélation du Saint Coran.

Cependant, la culture faisant, un ‘mouvement’ a eu besoin d’apparaître au vue des trop nombreuses carences à ce sujet. Depuis peu donc, une nouvelle ‘pratique’, si je puis dire ou plutôt un nouveau mouvement est apparu. Il porte le nom de ‘féminisme islamique‘. Ce ‘mouvement’ se base donc sur le Coran et la pratique prophétique de la Sunnah, comme je le disais plus haut. Pour moi, nous n’avons pas besoin de ce mouvement. Pour la simple et bonne raison que le féminisme la femme a une place énorme au sein de l’Islam et que ce ‘féminisme islamique’ n’est finalement juste que la continuité de l’Islam expliquée et vécue au temps de notre Prophète Mohamed (saws).

De plus, il faut savoir que les inégalités ne sont pas dues à la religion musulmane mais bien de la culture ainsi que du pays dans dans lequel s’est développée la religion.

Je ne cherche en aucun cas à modifier certaines valeurs transmises par nos ancêtres, je me fonde sur une étude des textes sacrés pour affirmer l’égalité des genres en Islam. Deux sortes de personnes essaient de nous prouver l’impossibilité d’un alliage entre le féminisme et l’Islam :

  • la société occidentale et surtout ces toquées de pseudos ultra-féministes laïques
  • les fondamentalistes islamiques qui pensent que le féminisme est un concept occidental inventé

 

 

la femme musulmane vu par les non-musulmans

Opprimée, passive, soumise, forcée, asservissement de la femme, voilà les mots qui nous ‘définiraient’ apparemment… Je constate que beaucoup pensent notamment que le foulard est une soumission à l’homme, alors qu’elle n’est seulement et uniquement que la soumission à Dieu.

Quand je discute avec des non-musulmans, qui ne connaissent ni mes croyances, ni mon obédience, je ressens cette inquiétude, cette crainte énorme au sujet de la femme musulmane et de sa place, au sein de la société mais surtout au sein même de son foyer..! C’est assez étonnant d’entendre des propos comme cela! Personnellement, je ne me suis jamais autant sentie indépendante et ‘femme’, et reconnue en tant que telle, voir même gratifiée de l’être qu’en étant musulmane. Je pense que beaucoup confondent culture et religion, et c’est d’ailleurs bien dommage. Car le caractère de l’humain, de la créature, n’est pas forcément celui qu’a imposé Dieu dans Ses livres.

L’islam est la seule des trois religions à avoir introduit dans ses textes – le Coran considéré comme la parole de Dieu – l’idée d’une égalité fondamentale de la femme et de l’homme (l’un et l’autre étant considérés comme des êtres humains, ou insan), et à y inclure la question des droits des femmes et de la justice sociale. C’est ce message qui a été perverti au nom de l’islam lui–même. Le patriarcat préexistant, que le Coran est venu tempérer et finalement éradiquer (…) s’est montré fort résistant. Et c’est en dépit de la persistance du patriarcat que la religion musulmane fut adoptée. La manipulation par les franges dominantes de la société fut telle que l’islam finit par être perçu comme naturellement patriarcal au point d’effacer la contradiction inhérente entre la parole révélée et le patriarcat et d’anéantir toute revendication islamique en faveur de l’égalité des sexes et de la justice sociale. Ce n’est pas le moindre paradoxe de constater que la seule religion qui a inscrit l’égalité des sexes dans ses textes se retrouve aujourd’hui considérée comme la plus machiste de toutes (…). Les musulmans machistes, au niveau étatique, social ou familial, et les détracteurs de l’islam ont un intérêt commun, quoique pour des raisons différentes, à perpétuer cette fiction d’un islam patriarcal3.  wikipédia

 

 

le rôle de la femme en islam

Comme chacun(e) doit le savoir, nous sommes tous égaux devant Dieu. Femme, homme, noir, blanc, beurre, jaune, bleu, con, pudique, macho, honnête ou intelligent. Tout ce qui nous différencie est seulement et simplement la foi, son degrés et son application.

En revanche, dans ce bas monde, nous avons

D’autres parts, afin de remettre les choses en place, je me suis permise de relevé quelques petits passages dans plusieurs textes et accessoirement les deux autres livres Saints, mais aussi également dans notre propre code civil français. Les raisons pour lesquelles j’ai fait ce choix sont simples. Tout d’abord, j’aimerais que l’on arrête, français ou pas, musulman ou non de prendre des petits bouts de texte de part et d’autre et que l’on les utilise à des fins personnelles bonnes ou mauvaises, afin d’affirmer sa propre vérité. Vous me suivez? J’aimerais que lorsque nous lisons quelque chose, nous allions au bout de la pensée mais aussi que l’on creuse un maximum afin de comprendre et d’apprendre pourquoi ce texte a été rédigé mais surtout! Dans quel contexte! Je vous assure ça éviterait bien du mal dans notre société. La preuve en image.

Hymne nationale française : Aux armes citoyens !
Formez vos bataillons !
Marchons, marchons,
Qu’un sang impur abreuve nos sillons

Bible, Lévitique 26:15

si vous méprisez mes lois, et si votre âme a en horreur mes ordonnances, en sorte que vous ne pratiquiez point tous mes commandements et que vous rompiez mon alliance,

….

Bible Lévitique 26:29

Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles.

Lévitique 15:19-29 19La femme qui aura un flux, un flux de sang en sa chair, restera sept jours dans son impureté. Quiconque la touchera sera impur jusqu’au soir.20Tout lit sur lequel elle couchera pendant son impureté sera impur, et tout objet sur lequel elle s’assiéra sera impur21Quiconque touchera son lit lavera ses vêtements, se lavera dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir

Bible, Timothée 2:12

Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence

Talmud :

Baba Bathra 16b : “la naissance d’une fille est un triste événement.”

Gittin 91a : “il est permis de divorcer  votre femme si elle brûle votre dîner, ou si vous voyez une plus jolie fille.

Sanhedrin 55b : “il est autorisé à avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour .” (Les relations sexuelles avec  des filles de trois an  sont clairement permises aussi dans : Yebamoth 12a, 57b, 60b; Abodah Zarah 37a; et Kethuboth 39a.)

Il n’est pas permis à la femme de prêcher en église

 

 

Laisser un commentaire

Commentaires (1)

  1. salut Sarah!
    J’espère que tu vas bien?
    Les femmes qui veulent partir des pays musulmans et qui recherchent la liberté et le paradis voir l’eldorado , si on peut dire ça comme ça, qui voit en Europe et en Occident l’idéal et veulent quitter ces pays, qu’en penses-tu? Ces femmes qui souffrent du voile et qui voit en l’occident une solution et la liberté, j’aimerai avoir ton opinion…Et puis toute cette misère morale dont elles souffrent, ces vies gâchés dans des sociétés très retrogarde, Je sais que tu es intelligente c’est pourquoi je veux connaître ta position, sachant qu’à travers le monde la quête de liberté est au sommet, que depuis des siècles la femme lutte partout pour avancer et non reculer. Je t’embrasse <3