lady zorro

Lifestyle Mode

Je ne suis pas un mouton… Et toi non plus!

Comment ne pas être un mouton?

Comment avoir confiance en soi?

Comment redevenir toi même?

Vous vous demandez souvent pourquoi je ne fais pas ci ou ça. Pourquoi je ne suis pas certaines ‘tendances’, pourquoi je joue la carte de la sincérité, pourquoi je ne me maquille pas énormément…

Beaucoup de questions restent en suspens, et je vais essayer d’y répondre dans cet article!

 

J’aime partager ce qui j’estime être ma passion, à savoir la mode. L’amour que je porte à certaines valeurs de pudeur, de tolérance, de douceur (malgré mon sale caractère) de respect, d’égalité et d’honnêteté. Je refuse catégoriquement de faire partie d’une sorte de télé réality show, dans lequel j’exposerai ma vie. Certes, énormément de blogueuses/youtubeuses/instagrameuses/influenceuses le font, mais moi, je préfère m’en abstenir. Je préfère me préserver. Jouer à ce jeu d’exposition peut vite dégénérer et faire perdre toute crédibilité voir même toute dignité mais surtout toute intimité.

Même en étant le plus vraie, le plus réelle possible, ce qui me fait le plus peur avec le blog, c’est d’influencer des personnes dans la mauvaise voie. J’expose, ce qui me paraît être bien, ce que j’estime être bon. Car je vous souhaite réellement le meilleur, et j’aimerais vous faciliter la vie et vous apporter des solutions. Au fur et à mesure du temps, je m’aperçois que des choses futiles pour moi, peuvent être importantes pour d’autres. Et utilisées notamment à mauvais escient.

 

 

En devenant mère, mais aussi en grandissant et en évoluant (eh oui c’est tous les jours jusqu’à la fin de nos vies, soyons un peu plus humbles, et arrêtons de croire qu’à 25, 35 ou 65 ans on connaît tout), je comprends beaucoup de choses. Et je vois évoluer ma fille. Et je vois évoluer les gens. Et je constate cette perte de ‘pureté’, d’innocence, de simplicité tous les jours chez nous. Réfléchissons avant d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Et je parle pour moi la première, croyez-moi.

 

 

Je vous répondrai tout simplement car je suis Sarah. Et derrière Lady Zorro, je reste moi. Je reste Sarah, femme, maman et musulmane. Derrière cette personne, il y a quelqu’un, qui vit, qui respire, qui travaille, qui a un cœur et des sentiments, une personnalité et des objectifs. Je ne cherche à imiter personne et je ne fais en fonction de personne. Je ne cherche pas à devenir quelqu’un d’autre mais seulement d’exposer ma vision de la mode, ma façon de penser ainsi que mon univers. Et, j’essaie de suivre au mieux la belle religion à laquelle je me suis convertie il y a quelques années, sans offenser personne.

Je reste sereine. Car depuis quelques temps, je sais qui je suis, ce que je veux et où je veux aller. Quand je vous propose un article, un look, je pense toujours à vous en premier. Je pense à vous faire plaisir mais aussi à vous influencer dans la bonne voie.

Quant aux questions blessantes et haineuses, je répondrais seulement que chacun(e) a son parcours, que chacun(e) vit et progresse à son rythme. On ne peut pas forcer quelqu’un qui n’est pas prêt. Ça serait comme forcer un enfant à lire alors qu’il ne sait même pas écrire une seule lettre.

 

 

sois toi, sois unique

Tout cela pour vous dire, que chaque personne dans ce bas monde est unique, formidable et irremplaçable. Elle a été crée afin d’accomplir quelque chose, afin d’apprécier ce qui nous a été offert à la naissance : la vie. De l’utiliser de la meilleure manière qui soit et de faire du bien aux autres.

Nous avons tous un destin propre à chacun. Essayer de ne pas suivre les autres est très compliqué de nos jours. Autant dans la domaine de la mode que dans le comportement.

 

la mode, la beauté : je ne suis ou je ne suis pas?

Elle nous propose des tendances qui sont censées nous guider… Mais qu’est-ce que la mode finalement? Est-ce quelque chose que nous devons suivre? Ou est-ce plutôt un outil qui servirait à révéler notre personnalité? Je pencherais plutôt pour la deuxième option. Et c’est comme cela que je fonctionne d’ailleurs. Je butine, à l’image d’une abeille, création magnifique, dans plusieurs tendances/matières/couleurs d’hier et d’aujourd’hui sans trop me poser de questions. J’aime : j’achète. Je n’aime pas : je n’achète pas. Je n’ai jamais vraiment cru que parce que telle ou telle personne portait ce genre de vêtements , ça m’irait à moi aussi.

Le problème avec la mode, c’est que l’on est souvent, très souvent soumise à elle. Qu’elle ne nous laisse finalement pas vraiment le choix. Et c’est bien dommage d’ailleurs, car c’est souvent pour cela que beaucoup d’entre vous ne se plaisent plus et ne se retrouvent plus elles-mêmes.

Parlons maintenant de tout ce qui nous entoure en terme de visualisation, voir même nous saute dessus et nous harcèle au quotidien.  Vous vous doutez que de quoi je  parle n’est-ce pas?! Evidemment, je vous parle des publicités, des affiches, des magazines, des clips vidéos ou même des émissions la télé réalité.

Comment ne pas se remettre en question lorsque l’on voit partout des créatures de ‘rêves’, qui n’existent que par Photoshop ou seulement grâce au maquillage?

Cela nous dirige vers un culte de l’apparence, sans parler de hyper-sexualisation qui nous guette! A quoi servent exactement tout cela? Cela s’appelle le pouvoir d’achat. Pas la mode, pas la tendance. Le pouvoir d’achat, et j’ai bien l’impression que les marques seraient prêtes à nous faire perdre toute confiance et toute estime de nous afin de nous faire acheter.

 

 

le comportement et l’acceptation de soi

Si ce sujet me tient autant à coeur, c’est parce que vous m’envoyez beaucoup de messages. Vous me dites souvent que vous ne vous reconnaissez plus, que vous n’arrivez plus à être vous même, ni à vous recentrer… C’est tout de même effrayant que la société ait un impact aussi énorme sur nous! L’uniformisation d’une société provoque une pensée appauvrie et généralement négative ainsi qu’un affaissement culturel…

On peut considérer aisément que la société est un énorme groupe de personnes. De ce fait, par exemple, lorsque l’on est dans un groupe de personne, il nous arrive parfois de réagir selon leur personnalité, de leur process et non des nôtres.

 

 

toi et la société

Le monde d’aujourd’hui cherche à nous uniformiser, à écraser nos personnalités, uniques et si appréciables. Vous imaginez si tout le monde était pareil? Si tout le monde se ressemblait? Nous avons besoin de tout dans la société! C’est pour cela que je me suis toujours battue. J’ai toujours refusé de rentrer dans une case. De ressembler aux autres. D’être catégorisée. La peur du rejet ne me fait pas peur, mais je peux la comprendre. Lorsque l’on préfère être entier et intègre, porter les valeurs qui nous sont chères on peut vite se mettre le monde à dos. Libérons nous de ce jugement perpétuel porté sur nous, le seul qui compte finalement ce n’est tout simplement que le nôtre!

Nous cherchons toujours l’affection des autres. Mais pourquoi pas chercher notre propre affection? Apprendre à s’aimer soit même avant même de chercher à se faire aimer des autres est devenu compliqué de nos jours! Et encore une fois, je parle pour moi la première Et c’est pour cela finalement que nous serons toujours en manque de quelque chose. Un de mes gros principes est : ‘Mieux vaut être seule que mal accompagnée’. Alors, je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut tout lâcher d’un coup. Car la patience est une grande vertu, et je suis moi-même actuellement en train de l’apprivoiser.

Et parlons un peu de religion tiens. Nous ne sommes pas toutes au même niveau, en tant que juive, chrétienne ou musulmane. Il y en a certaines dont la foi est inébranlable, d’autres qui viennent de commencer leur bout de chemin de foi, d’autres ont oublié leur religion, certaines ont envie de côtoyer une autre religion, d’autres ont une foi en constante augmentation… Arrêtons donc de juger, et essayons de nous aimer et même de nous entraider les unes les autres…

 

 

Choisissons d’être nous tout simplement et pas le reflet de ce que vous nous faire devenir le monde.

Bref, j’ai parlé de beaucoup de choses, et j’espère vraiment vous aider autant dans le domaine de la mode que de l’accomplissement votre ‘vous’… Même si ce n’est pas mon domaine de prédilection. La mode, le domaine de l’habillement et du paraître fait partie finalement de l’acceptation de soi et de ce que l’on souhaite renvoyer aux autres.

 

 

ma tenue

Alors forcément! Quand j’ai vu cette robe en teddy bear (qui est finalement une fourrure copiée du mouton), j’ai pensé tout de suite à rédiger cet article qui me tenait à cœur depuis quelques temps! La robe est toute douce et vraiment agréable et confortable à porter. Je portais un slim en dessous afin de ne pas avoir froid et des baskets! Tenue simple pour un article, qui je l’espère sera complet.

 

 

comment être chic et pudique

 

Photographies : Sophie Nilles

Contact par mail : sophie.nilles@gmail.com

Site web : Sostudio

 

 

Laisser un commentaire

Commentaires (2)